Week-end des Musiques à l’image 2018


Ce sera le grand rendez-vous de la musique à l’image de la fin de l’automne.  Les 30 novembre, 1er et 2 décembre 2018, Audi talents et la Philharmonie de Paris invitent deux immenses talents de la composition, deux générations, vouées à la mélodie et à l’orchestration : une légende, Michel Legrand, un génie, Chassol. Tout au long du week-end, s’enchaînera un programme de rencontres exclusives, projections, visites-ateliers et autres performances, couronné par les concerts inédits des deux maestros sur fond d’images et d’extraits de films. Rendez-vous au 7e Week-end des Musiques à l’image ! Incontournable !
Concert en images de Chassol

Distribution
Chassol, claviers, création vidéo
Mathieu Edward, batterie

Un extrait de film de Brian de Balma, une bande d’adolescentes euphoriques chantant du Beyonce la nuit dans Venise, un discours de Barak Obama, un cours de solfège d’enfants russes, un chef d’orchestre dirigeant les répétitions de Ravel ou de Stravinsky, une voisine surprise par la fenêtre à jouer du violon dans sa chambre de sous les toits… Tout peut donner matière à Chassol à « harmoniser le réel » comme il aime à qualifier la façon dont il pratique son art. L’inventeur d’un processus de création musicale qui consiste à fabriquer la musique d’un film grâce aux sons du film lui-même, a concocté pour le Week-end des Musiques à l’image un concert inédit. Le jeune compositeur virtuose continue d’explorer avec bonheur les infinis rapports de synchronicité qui adviennent lorsque il joue ses « Ultrascores » ainsi qu’il les a baptisés. Articulé autour d’une sélection d’harmonisations musicales audiovisuelles issues de sa culture pop, le spectacle-événement s’appuie sur son film Animal Conducteur (sur le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus, filmé en buste dirigeant des répétitions de L’Oiseau de Feu), ainsi que sur une série de courtes vidéos harmonisées, soit filmées par lui-même, soit issues de films, séries ou documentaires. Projetées à l’écran, les images tissent un dialogue permanent avec la partition musicale et créent une nouvelle entité qui ne cesse de se réinventer. Les spectateurs expérimentent l’émotion particulière qui naît de musique et d’images pensées dans un même élan.
Infos pratiques
Vendredi 30 novembre à 20h30 – Dimanche 2 décembre à 18h30
Salle des concerts – Cité de la musique

Christophe Chassol                       

« Virtuose », « surdoué », « génial »… Les qualificatifs associés au nom de Chassol côtoient souvent la dithyrambe. Formé au Conservatoire de Paris (où il était entré à 4 ans), diplômé du Berklee College of Music de Boston, chef d’orchestre à 18 ans, le pianiste, compositeur, arrangeur et directeur musical est l’auteur d’une œuvre inclassable. Travaillant pour le cinéma, la télévision, la publicité, il collabore également aux projets d’autres musiciens (Phoenix, Sébastien Tellier, Solange, plus récemment Frank Ocean…) ou d’artistes contemporains tels Sophie Calle, Laurie Anderson ou Xavier Veilhan. Toujours en quête « d’harmoniser le réel », c’est à dire la vie, le monde et tout ce qu’il rencontre, il a inventé en 2005 un processus de composition nommé « Ultrascore » qui consiste à produire des objets filmiques et musicaux à partir de motifs rythmiques et visuels tirés de films et harmonisés.
https://www.chassol.fr

Concert en images de Michel Legrand

Distribution
Les Siècles Pop
Michel Legrand, composition, direction, piano
Claude Egéa, trompette
Denis Leloups, trombonne
Pierre Boussaguet, contrebasse
François Laizeau, batterie

Orson Welles, Marcel Carné, Norman Jewison, Sydney Pollack, Robert Altman, Jean-Paul Rappeneau, Joseph Losey, Louis Malle, Andrzej Wajda, Richard Lester, Claude Lelouch, Robert Mulligan, Xavier Beauvois… Peu de compositeurs en Europe peuvent s’enorgueillir d’autant de prestigieuses collaborations avec les grands noms du 7e Art. Erigées au rang de classiques, connues dans le monde entier, les partitions pour le cinéma de Michel Legrand accompagnent les mélomanes depuis les années 1950. Pour la première fois à Paris et accompagné par l’orchestre Les Siècles Pop, l’un des plus cinéphiles des musiciens français offrira au 7e Week-end des Musiques à l’image un concentré inédit de la bande originale de sa carrière. Au programme, une quinzaine de ses musiques de films les plus emblématiques, parmi lesquelles, bien sûr, les inoubliables mélodies nées de sa complicité avec Jacques Demy, Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort, mais aussi Summer 42, Yentl, Gable et Lombard, The Picasso Summer, Destination Zebra station polaire, La Vie de château, Le Sauvage, Les Mariés de l’an II, Le Mans, Le Chasseur ou L’Affaire Thomas Crown. Tandis que Michel Legrand, au piano, assurera lui-même la direction du concert, seront projetés à l’écran les extraits de sa foisonnante filmographie. Ils illustreront la conception du compositeur de la musique de film pensée comme un second dialogue.
Infos pratiques
Samedi 1er décembre à 20h30
Grande salle Pierre Boulez – Philharmonie de Paris

Michel Legrand

Il ambitionnait, depuis son enfance, de « vivre complètement dans la musique ». 86 ans après sa naissance, on peut penser qu’il a réussi… Compositeur, chef d’orchestre, pianiste, chanteur, auteur, metteur en scène, Michel Legrand est happé par la chanson après 9 ans d’études au Conservatoire. C’est en 1955 qu’il écrit sa première musique de film avant de plonger dans une Nouvelle Vague qui le propulsera définitivement dans la cour des grands. Palme d’Or au Festival de Cannes 1964, Les Parapluies de Cherbourg triomphent dans le monde entier. Sollicité tous azimuts, l’inventeur, avec Jacques Demy, de la comédie musicale à la française, explore, à partir de là, l’art de composer pour le cinéma ; un art qui a l’avantage à ses yeux de « synthétiser différentes cultures musicales et permet de s’exprimer dans tous les styles possibles, d’avoir toutes les nationalités et d’être de toutes les époques ».
http://michellegrandofficial.com

Agenda

Vendredi 30 novembre
Concert en images Chassol
20h30 – Salle des concerts – Cité de la musique

Samedi 1er décembre
Musiques de film, visite ateliers du Musée
Enfants de 7 à 12 ans

14h30 – Cité de la musique

Rencontre « Évoquer Michel Legrand »
17h30 – Salle de conférence – Philharmonie

Musiques de film revisitées autour de Michel Legrand, amateurs des ateliers de la Philharmonie de Paris
19h30 – Le Studio – Philharmonie

Concert en images Michel Legrand
20h30 – Grande salle Pierre Boulez – Philharmonie

Dimanche 2 décembre
Rencontre avec Michel Legrand autour d’un piano
15 heures – Salle de conférence – Philharmonie

Musiques de film revisitées autour de Chassol, amateurs des ateliers de la Philharmonie de Paris
16h30 – Amphithéâtre – Cité de la musique

Rencontre avec Chassol
17 heures – Amphithéâtre – Cité de la musique

Concert en images Chassol
18h30 – Salle des concerts – Cité de la musique

Rencontre « Évoquer Michel Legrand »

Intervenants
Xavier Beauvois, Jean-Paul Rappeneau et Agnès Varda (sous réserve)
Stéphane Lerouge, médiateur

C’est un trio de cinéastes qui lui ont confié la mise en musique de leurs images qui parlera ici de Michel Legrand. De familles et d’esthétiques différentes, tous ont noué avec lui un rapport de confiance, autour de partitions qui, en termes de langage et de formations, témoignent d’une grande diversité. Agnès Varda, l’une de ses complices historiques, co-auteur avec lui, en 1960, de la chanson de Lola, aux tout débuts de Jacques Demy, racontera la grande aventure que fut Cléo de 5 à 7. Jean-Paul Rappeneau confiera comment Michel Legrand, via leur collaboration sur ses trois premiers longs-métrages, lui a révélé le pouvoir de la musique sur l’image. Xavier Beauvois, enfin, expliquera comment le compositeur a réussi à lever sa méfiance sur les musiques originales. La rencontre sera animée par Stéphane Lerouge, spécialiste de la musique pour l’image et concepteur de la collection discographique « Ecoutez le cinéma ! » chez Universal Music France.
Infos pratiques
Samedi 1er décembre à 17h30
Salle de conférence – Philharmonie – Entrée libre

Rencontre avec Michel Legrand autour d’un piano

Intervenants
Michel Legrand, compositeur
Stéphane Lerouge, médiateur

Occasion privilégiée, cette rencontre avec Michel Legrand autour de son instrument de prédilection donnera à voir la multiplicité des facettes du mythique compositeur des Parapluies de Cherbourg. Arrangeur, pianiste, chef d’orchestre, chanteur maniant la musique de concert aussi bien que celle de scène, de ballet, de cinéma, de jazz ou de variété, l’octogénaire au sourire d’enfant est aussi intarissable sur son expérience. Extraits de films à l’appui, il racontera comment, à travers l’univers d’autres créateurs que sont les cinéastes, il est parvenu à composer les bandes très originales qui enchantent toujours nos mémoires. « Face à une séquence à mettre en musique, dit-il, il existe mille solutions possibles. Mais très peu sont justes. Pour y arriver, il faut à la fois écouter le cinéaste et lui désobéir, prendre note de la commande mais suivre impérativement son propre instinct. La recommandation peut sembler paradoxale mais je n’ai jamais procédé autrement… »

Infos pratiques
Dimanche 2 décembre à 15 heures
Salle de conférence – Philharmonie – Entrée libre

Rencontre avec Chassol

Intervenants
Chassol, compositeur
Stéphane Lerouge, médiateur

Elles ne sont pas fréquentes les occasions de rencontrer des inventeurs… Or, d’évidence, Chassol en est un !  Enfant prodige du piano, le musicien a d’abord excellé dans un parcours classique avant s’en échapper. Touche à tout, inclassable, il s’est créé une place à part sur la scène musicale internationale après 16 ans de Conservatoire. Compositeur, pianiste, arrangeur, chef d’orchestre, c’est au croisement de la musique contemporaine et concrète, de la pop et de l’électro qu’il navigue aux instruments. Il se passionne en même temps pour les images et leurs sons, ouvrant de nouveaux horizons via sa technique personnelle d’harmonisation du réel. En prélude ou en prolongement des deux concerts inédits qu’il donnera dans le week-end, le musicien-alchimiste évoquera la création de ses « Ultrascores ». Il racontera comment il a mis en musique les images de Marina de Van ou Jordan Feldman, et de quelle manière les B.O. d’Ennio Morricone, Michel Magne ou Jerry Goldsmith ont influencé son travail.
Infos pratiques
Dimanche 2 décembre à 17 heures
Amphithéâtre – Cité de la musique – Entrée libre

Performances et ateliers

Musiques de film revisitées autour de Michel Legrand
Sous la direction de Nicolas Simon, les amateurs des ateliers de la Philharmonie de Paris, interprètent plusieurs extraits de musiques de film de Michel Legrand.
Infos pratiques
Samedi 1er décembre à 19h30
Le Studio – Philharmonie – Entrée libre

Musiques de film revisitées autour de Chassol
Les amateurs des ateliers de la Philharmonie de Paris restituent, dans un concert-performance, des musiques inspirées par les Ultrascores de Chassol.
Infos pratiques
Dimanche 2 décembre à 16h30
Amphithéâtre – Cité de la musique – Entrée libre

Une peau d’âne et des chansons
Ouvert à tout public dès 8 ans, l’atelier décompose à base de jeux, de commentaires, d’écoute et de pratique musicale la B.O. du film Peau d’Ane signée par Michel Legrand.
Infos pratiques
Samedi 1er décembre à 11 heures
Cité de la musique – 10€ enfant / 12€ adultes

Visite-atelier Musiques de film
Destinée aux enfants de 7 à 12 ans, cette visite-atelier du musée trace un parcours imaginé pour « écouter » le cinéma, avant d’inviter à créer la musique d’un extrait de film.
Infos pratiques
Samedi 1er décembre à 14h30
Cité de la musique – 10€ enfant / 12€ adultes