Découvrez
les autres lauréats

Rony Hotin

Court-métrage – 2012

Retour

Il a gagné les suffrages du jury à l’unanimité. L’originalité et la qualité de son trait, la richesse des histoires qu’il a envie de raconter, sa modestie, son enthousiasme ont subjugué Carmen Chaplin, Antoine Charreyron, Grégoire Lassalle et Emmanuel Montamat. Tous ont vu en ce jeune concepteur réalisateur de films d’animation de 26 ans l’étincelle d’un futur grand.

Beaucoup d’envie et de curiosité, une imagination sensible, de la générosité … : Rony Hotin est un jeune homme attachant. Après quatre ans d’études d’animation, au Luxembourg, puis à Angoulême et à Paris, aux Gobelins, il est devenu auteur graphique et créateur de personnages pour Disney. Originaire de Paris, c’est finalement à Valence qu’il a élu domicile, et c’est à distance qu’il a commencé à travailler pour la firme américaine. Mais son objectif était du côté de la réalisation.

Au-delà de personnages, créer des histoires, un monde… Nourri d’un quotidien qu’il voit riche d’aventures. « C’est là que je trouve mon inspiration », explique le jeune homme. Rony se souvient de ces anecdotes – « folles ! » – que lui racontait son père, agent de la Sncf, quand il rentrait le soir…

C’est d’une expérience personnelle de « voyage » aussi qu’il a tiré le scénario du « Vagabond de St-Marcel », le court métrage qu’il a réalisé grâce à son Audi talents award. Un clochard irradiant de bonheur sur ce quai de métro où il vit. Quel est le secret de son allégresse ? On dit que chaque nuit, quand les badauds sont partis, les affiches se transforment en cornes d’abondance. Il y danse, s’y envole, s’y nourrit… Le génie des lieux lui laissera-t-il sa chance ? Il l’a largement donné au film en tous cas.

Le « Vagabond de Saint-Marcel » a rafflé 5 Grand Prix et Prix du public dans des festivals internationaux et continue d’être sélectionné (34 sélections au total !).

http://ronyhotin.blogspot.fr/