Découvrez
les autres lauréats

Neil Beloufa

Art contemporain – 2011

Retour

Agé de 27 ans au moment de sa victoire aux Audi talents awards, Neil Beloufa était déjà, en 2011, un jeune artiste au parcours très prometteur.

Passé par les Beaux-Arts de Paris, les Arts décoratifs au Fresnoy, la Cooper Union de New York et le California Institute of the Arts, le jeune homme était représenté dans plusieurs pays et avait remporté plusieurs prix, notamment pour ses installations vidéos. Les années qui se sont écoulées depuis sa consécration par les Audi talents awards ont confirmé son succès.

Après le Palais de Tokyo en 2012, son exposition solo au Hammer Museum de Los Angeles, il participait à la Biennale de Venise et à celle de Lyon, exposait au Moma à New York et figurait parmi les artistes éligibles au Prix Marcel Duchamp en 2015…

Entre prix et prestigieuses expositions, il apparaît comme l’un des jeunes artistes les plus attendus de la scène contemporaine. Dans sa pratique, Neil Beloufa s’intéresse aux dichotomies (réalité/fiction, cause/effet, présence/absence…). Il développe sa réflexion sur ce thème au travers de média variés : sculpture, vidéo, installation, photographie. Combiner les dichotomies lui permet de déconstruire nos systèmes de croyances et nos idées préconçues, en présentant la fiction comme du réel, et vice-versa.

Son projet proposé (et récompensé) aux Audi talents awards s’articulait autour d’une image universelle. Il s’agissait d’un film choral tourné en Californie pour interroger l’icône américaine du bandana rouge, et par là, les différentes formes de représentation des mythes américains. Neil Beloufa est représenté par les galeries Balice Hertling à Paris, Galleria Zero à Milan et François Ghebaly Gallery à Los-Angeles

http://www.neilbeloufa.com/