Découvrez
les autres lauréats

Marielle Chabal

2018

Retour

Al Qamar

Elle invente des mondes inouïs. Marielle Chabal, 30 ans, a enthousiasmé le jury Audi talents pour la profondeur et l’ampleur de ses engagements artistiques. Écrivain et plasticienne, la jeune femme, passée par Khâgne, Sciences-Po, les Beaux-Arts et le Royal College of Art de Londres, développe des fictions littéraires qui donnent lieu à des formes sculpturales, picturales, cinématographiques, musicales. Avec Al Qamar, elle propose de retracer l’histoire de la communauté libertaire des Halmens, hackeuses féministes, à l’origine de la fondation en 2023 de la cité « de la Lune » (Al Qamar), à Jericho, en Palestine. Roman, film, installation associant fanzines, costumes, architectures, maquettes, archives, objets dérivés, concerts et performances : le projet de Marielle Chabal plongera le spectateur dans un univers total. « En deux mille vingt-trois, nous rappelle-t-elle, quelques mois après le Reset, des milliers de personnes se sont rassemblées dans cette cité aux formes exponentielles, où les nuits s’enflamment et les jours défilent dans des dispositifs communautaires entre rejet du capitalisme, négation du modèle familial, sexe, musique électronique et partages des tâches. » Chemin de traverse, option pour une autre façon de vivre ensemble… : Al Qamar est une utopie, elle-même mise en forme par l’artiste en communauté. Car ici, comme dans l’ensemble de ses projets, Marielle Chabal fait appel à de nombreux autres talents (une cinquantaine pour ce projet) pour concevoir les formes qui dessinent ce monde alternatif.

http://cargocollective.com/mariellechabal