Découvrez
les autres lauréats

Camille Ménard

2019

Retour

Self Esteem Shapers

Elle est passée par les Beaux-Arts et l’école Boulle. De cette double formation, elle tire l’envie de développer un design « peu conventionnel ». Tout juste diplômée, Camille Menard, 23 ans, propose d’insuffler de l’humour dans nos usages, pour les tenir à distance, en rire, « mettre l’usager devant sa bêtise ».
Faire comprendre les « mécanismes à l’oeuvre dans nos choix afin d’échapper à l’aliénation sociale ».

Un brin d’insolence pour questionner nos travers. En l’occurrence, avec ce projet présenté au jury Audi talents, et qui lui a valu son diplôme à Boulle : la passion de nos contemporains pour le fitness. Quête du corps parfait, narcissisme poussé à son extrême via les réseaux sociaux et la loi du like…

Son projet Self Esteem Shapers propose trois accessoires de fitness « absurdes » à emporter chez soi : le « Wind Stepper Selfie », parfait pour éprouver la pression liée aux réseaux sociaux ; le « Pulldown Check-up Mirror » pour révéler notre niveau de narcissisme et la « Brain Dropping Remote », celui de notre nihilisme.

Le jury, emballé par la précision, l’humour et le potentiel en œuvre dans ce projet, a choisi de récompenser ici « l’irrévérence » d’une jeune artiste singulière, dont on saisit d’emblée, qu’elle « fabrique sa pensée ».

En savoir plus

 

Photo : saywho/Thomas Smith